Bien choisir son avocat fiscaliste

Pour traiter des questions fiscales, il n’est plus d’usage de s’entourer d’un conseiller fiscaliste mais bel et bien d’un avocat spécialisé en droit fiscal. Son choix n’est pas forcément très simple et répond à quelques logiques bien spécifiques.

Pourquoi un avocat ?

De nombreux professionnels ont des compétences fiscales comme les experts-comptables. Pourtant, lorsque vous êtes amené à confier un dossier complexe et subtile à un spécialiste, il est préférable de se diriger vers un avocat fiscaliste. D’une part, celui-ci connaît parfaitement le droit et ses plus récents développements et, d’autre part, il peut prendre du recul par rapport au fonctionnement comptable de l’entreprise vérifiée.

A propos du choix de votre avocat spécialiste, vous vérifierez sur l’annuaire du barreau concerné (Paris, Lyon, Bordeaux, etc…) que celui-ci détient bien une spécialisation en matière fiscale à travers l’obtention d’un certificat de spécialisation en matière fiscale. C’est le signe que l’avocat a derrière lui plusieurs années de pratique professionnelle en droit fiscal.
Si vous le souhaitez, vous pouvez également réaliser une petite enquête sur cet avocat fiscaliste directement sur Internet en consultant son parcours professionnel, le type de droits qu’il a pratiqués pendant sa carrière ou encore la nature des cabinets (grosse firme, petite structure, etc…) par lesquels il est passé et celui dans lequel il se trouve à l’instant présent.

La question des tarifs

Une fois que vous avez arrêté votre choix, il convient d’obtenir des informations sur les tarifs de l’avocat fiscaliste.
La plupart du temps, l’avocat fiscaliste facture à l’heure. Vous devez donc vous renseigner sur le montant de ce taux horaire HT et demander une estimation du temps qu’il pourrait passer sur votre dossier.
Dans le cadre d’un contrôle fiscal, il est cependant compliqué de prévoir avec certitude le temps qu’un avocat fiscaliste pourrait y consacrer.
Pour avoir des garanties en la matière, vous pouvez signer avec l’avocat une convention d’honoraires qui établira précisément la mission et les moyens qui lui sont confiés : Fixation d’un forfait, estimation du temps passé sur le dossier, etc…

Comment appréhender sa relation avec un avocat fiscaliste ?

A partir du moment où vous vous êtes entouré d’un avocat fiscaliste, il est nécessaire d’établir entre lui et vous un rapport de confiance. En tant qu’avocat, vous devez le renseigner sur tous les éléments de votre dossier et particulièrement les plus négatifs (erreurs commises, négligences, omissions, etc…). Sa fonction d’avocat le contraignant à un secret professionnel absolu, il n’y a donc aucune raison de craindre qu’il pourrait nuire directement ou indirectement à votre dossier.
La communication entre un avocat et son client doit ainsi être transparente et directe. C’est le meilleur moyen pour fixer une stratégie cohérente et efficace susceptible de venir à bout d’un contrôle fiscal dans les meilleures conditions.

Votre dossier repose entre les mains de votre avocat fiscaliste. A ce titre, vous devez avoir confiance dans son expertise et évitez de demander sur les mêmes questions l’avis d’un autre spécialiste. C’est en l’occurrence une perte de temps et aussi d’argent. Si vous ressentez le besoin irrésistible de demander systématiquement l’avis d’un autre avocat, c’est qu’il est peut-être temps d’en changer.

Il peut arriver que vous n’ayez plus confiance dans votre avocat fiscaliste ou que vous doutiez de son engagement. Vous avez parfaitement le droit et ce à n’importe quel moment de la procédure de reprendre votre dossier et de faire appel à un autre avocat.

Une réponse à Bien choisir son avocat fiscaliste

  1. bellicaud dit :

    Pouvez vous me dire comment vous contacter car je fais l’objet d’une procédure d eredressement fiscal
    frasi réels et revenus foncoers pour un particulier
    mon tel est le 0681871756
    merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>